Concours International de Piano Vera Lautard-Chevtchenko

Vera Lautard-Chevtchenko (1901-1981):

" Bénie est la vie de celui qui a rencontré Bach "

 

 

Fascinant destin que celui de la pianiste française, Vera Lautard-Chevtchenko qui a inspiré au réalisateur Valery Akhadov le film « Ruth » (1989).

 

Née à Turin en 1901, de père français et de mère espagnole tous deux enseignants, V. Lautard joue à 12 ans déjà dans l'orchestre du célèbre chef d'orchestre italien Arturo Toscanini. Plus tard, elle étudie à Paris auprès d'Alfred Cortot dont elle partagera toujours l'attachement à Chopin et à Debussy.

 

Les critiques de la presse européenne du début des années 1920 témoignent de ses succès lors de tournées qui la conduisent jusqu'à New York et Buenos Aires.

Elle poursuit ses études à l'Académie musicale de Vienne où elle enrichit son répertoire des œuvres de Bach, Mozart, Beethoven et continue à faire de nombreuses tournées.

A Paris, elle épouse Vladimir Chevtchenko, collaborateur du bureau commercial soviétique. En 1938, le couple et ses enfants déménagent en URSS. Ils sont accueillis avec la plus grande suspicion. Grâce à l'aide de la pianiste soviétique M. V. Ioudina, Vera peut travailler à la Philarmonie Nationale de Leningrad, mais très vite son mari est arrêté et fusillé. Puis, c'est elle qui est envoyée dans les camps staliniens où elle restera 13 ans à Sakhaline puis à Sevuralag.

 

Durant ces longues années, la musique continue à l'habiter, les mains déformées par le travail, elle " joue "sur un clavier muet qu'elle a taillé dans le bois de sa couchette.

 

A sa libération, elle travaille à Nijnyi Taguil puis à Barnaoul dans l'Altaï, au sud de Novossibirsk. En 1965, un article de la Komsomolskaïa Pravda la sauve, le célèbre académicien Mikhail Lavrentiev, fondateur de la branche sibérienne de l'Académie des Sciences de l'URSS l'invite à travailler à Akademgorodok, près de Novossibirsk.

Ce sont 16 années de bonheur. Dans son petit deux-pièces, où se pressent ses admirateurs, elle joue sans relâche sur un piano à queue. Elle enchaîne les tournées, à Moscou, Leningrad, Odessa, Novossibirsk, Omsk, Sverdlovsk, Kiev, interprète Bach, Beethoven, Chopin, Debussy et triomphe dans l'interprétation de trois sonates et du 5ème concerto de Beethoven sous la direction de Vassili Siniavski.

 

On lui propose maintes fois à l'époque de revenir en France, propositions qu'elle décline en invoquant une raison : " Ce serait trahir la mémoire des femmes russes qui m'ont aidée à survivre à l'enfer de la réclusion. "

Vera Lautard-Chevtchenko s'éteint en 1981, ne laissant que sept morceaux enregistrés. Elle repose au cimetière sud d'Akademgorodok. Sur sa tombe sont gravés ces mots : " Bénie est la vie de celui qui a rencontré Bach. " Hommage lui est rendu avec ce concours international de piano de Novossibirsk qui porte son nom.

 

En créant le concours international

de piano de Novossibirsk, la Fondation

Boris Eltsine rend hommage à la pianiste

française victime du Goulag, Vera Lautard.



Retrouvez toutes les vidéos de la Datcha Kalina sur Youtube.

Cliquez sur le lien

Youtube/DatchaTV

Retrouvez-nous sur :

Blog Datcha Travel

Nos coordonnées

Datcha Tavan 

(accueil, permanence, cours de russe, Datcha Shkola )

17 rue Emile Tavan, porte 1

13090 Aix-en-Provence

Voir les horaires de permanence

Veuillez confirmer votre visite

au 06 48 30 16 25

ou par mail tokovaya.datcha@gmail.com

 

La Datcha Kalina

315, Chemin des Petites Fourques 13510 Eguilles

04 42 92 68 78 

06 20 97 35 68

Email : contact@datcha-kalina.com

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

 

Patagez-le site sur :

SPONSORS ET PARTENAIRES

+

Sorties Russes

Partagez avec nous des moments agréables!

Films, conférences, sorties etc.

 

Je jette un oeil

Inscription à la NEWS LETTER

Ne manquez plus aucun évènements!