Rencontre avec Andreï Kourkov

Datcha Kalina a accueilli vendredi 4 décembre l’écrivain Andreï Kourkov à l’Institut d’Etudes Politiques d’Aix-en-Provence.

 

Nous remercions Nicole Bary des Amis du roi des Aulnes, initiatrice des « Lettres d’Europe et d’Ailleurs » et Joachim Rothacker, directeur du centre franco-allemand de Provence pour  nous avoir donné l’opportunité d’accueillir cet écrivain.

 

Devant une salle comble Andreï Kourkov nous a raconté avec humour dans un français parfait l’origine de son bestiaire et de son poème sur le hamster solitaire après la disparition de ses deux acolytes. Agé de six ans, le poète en herbe sollicité par une mère admirative récitait son poème plusieurs fois par jour devant un auditoire composé des amis de la famille.

 

Puis dans un véritable « one man show » devant une salle très attentive, le sourire aux lèvres, Andreï Kourkov avec toujours beaucoup d’humour nous a conté les longues années, les milliers de lettres envoyées aux éditeurs du monde entier avant d’obtenir non sans surprise un contrat avec une maison d’édition Suisse. Contrat qui en fait interrompait ses nombreux échanges épistolaires qui rythmaient sa vie à cette époque.

 

Bien sûr les questions fusaient dans la salle sur l’Ukraine, les relations russo-ukrainiennes mais surtout sur l’imagination débordante, frisant parfois le surréalisme des romans d’Andreï Kourkov.

 

L’écrivain nous a parlé avec humour et tendresse du roman Le Pingouin qui l’a rendu célèbre.

Victor journaliste au chômage récupère un pingouin au zoo de Kiev qui n’a plus les moyens de nourrir ses animaux. Misha, son alter ego est dépressif et souffre d’une malformation cardiaque. Le pingouin  supporte mal la solitude. Les pingouins vivent en collectivité et suivent le mouvement du groupe insufflé par la nature et les saisons et leur horloge biologique à l’instar de l’homme soviétique qui suivait le mouvement les idées d’une société bien structurée et n’avait  pas été  programmé pour une autre façon de vivre.

A une époque les poètes et écrivains se réunissaient et créaient des cercles. Lui, l’individualiste avait lancé son propre mouvement dont il était le membre unique.

 

Cet auteur lorsqu’il commence un roman crée un monde, trace d’abord le lieu, les rues, les maisons, la toile de fond de son roman puis il y implique des histoires et des personnages qui doivent le surprendre lui-même sinon il ne poursuit pas l’écriture de son roman. C’est ce qui s’est passé pour certains de ses écrits entamés qu’il a laissé de côté faute d’étonnement.

 

Il vit donc dans le monde avec sa famille et ses amis et la vie courante et se réfugie dans le monde de son roman quand il écrit. Il avoue qu’il apprécie cette vie dans ces mondes différents qu’il faut aussitôt réinventer lorsqu’un roman se termine.

 

Après la rencontre très appréciée par le public grâce à l’humour et la bonne humeur de l’écrivain, la soirée s’est poursuivie à la Datcha et Andreï Kourkov toujours généreux dans ses explications a répondu encore à de nombreuses questions.

 

Loin de notre star système, encore un bel exemple de l’intelligentsia de ces personnes nées dans ces pays de l’Est. Des gens bourrés de talent, d’une culture intarissable, curieux de tout, aux connaissances infinies dans tous les domaines, polyglottes,  et qui s’ouvrent aux autres avec une simplicité et une modestie à nulle autre pareille. C’est aussi le souvenir que nous avons des rencontres dans le cadre des Saisons russe avec Vassili Axionov, Loudmila Oulitsakaïa, Andreï Guelassimov, et les acteurs, éditeurs, écrivains et traducteurs des « Journées Soljenitsyne », organisées par Datcha Kalina.

 

Pour finir la soirée Andreï Kourkov  a interprété  au piano une chanson de Vladimir Vissotksy, à la manière de cet auteur-compositeur à la voix rauque et grave. Andreï Kourkov dans la vie comme dans ses romans nous surprend et nous emmène dans les sphères de l’imaginaire grâce à un  humour toujours fin et incisif. Une soirée et une rencontre à marquer d’une pierre blanche.

 

Andreï Kourkov sur :

Facebook : https://www.facebook.com/andrei.kurkov

Wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Andre%C3%AF_Kourkov

Les Editions Liana Levi : http://www.lianalevi.fr/f/index.php?sp=livAut&auteur_id=7

France Culture : http://www.franceculture.fr/personne-andre%C3%AF-kourkov.html

Le Monde : http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/06/12/andrei-kourkov-raconteur-d-histoire_4437104_3246.html

France Inter : http://www.franceinter.fr/personne-andrei-kourkov

Libération : http://www.liberation.fr/auteur/6128-andrei-kourkov

Retrouvez toutes les vidéos de la Datcha Kalina sur Youtube.

Cliquez sur le lien

Youtube/DatchaTV

Retrouvez-nous sur :

Blog Datcha Travel

Datcha Travel propose

 

Voyage chez les vieux croyants de Sibérie avec stage de polyphonie

 

Marseille - Moscou - Oulan-Oudé - Tarbagataï

 

8 jours/7 nuits

17-24 Juin 2017

+

 

Nos coordonnées

Datcha Tavan 

(accueil, permanence, cours de russe, Datcha Shkola )

17 rue Emile Tavan, porte 1

13090 Aix-en-Provence

Voir les horaires de permanence

Veuillez confirmer votre visite

au 06 48 30 16 25

ou par mail tokovaya.datcha@gmail.com

 

La Datcha Kalina

315, Chemin des Petites Fourques 13510 Eguilles

04 42 92 68 78 

06 20 97 35 68

Email : contact@datcha-kalina.com

N'hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact.

 

Patagez-le site sur :

PARTENAIRES

+

ON AIME

Sorties Russes

Partagez avec nous des moments agréables!

Films, conférences, sorties etc.

 

Je jette un oeil

Inscription à la NEWS LETTER

Ne manquez plus aucun évènements!